Interview de Teddy LORICOURT

Voici l’interview d’un jeune Traileur Réunionnais promis à un bel avenir dans le monde du Trail : Teddy LORICOURT

PORTRAIT :

Nom : LORICOURT         

Prénom : Teddy Paul

Age : 28 ans le 12 février 2013

Club : CA Plaine Des Palmistes

Team : Trail Sport (en cours d’être officialisé)

Nombre d’année de Trail : 11 ans

Sponsor : Kinépod Réunion, Trail Sport

 

Teddy Loricourt
Teddy LORICOURT

 

PALMARES :

2013 : 2ème K challenge

2012 : 14ème champ de la Réunion de 10km, vainqueur chrono de Grand Bassin universitaire (invité)

2011 : 5ème Trans Dimitile,

2010 : course Petit Bénare 7eme, Cross Piton des neiges 2ème, trail coteau sec 2eme,  …

2009 : semi raid 6ème, ekomarathon 3ème, trail de cilaos 2ème

 

 

MATOS :

Quels matériels utilises-tu ? Je pense que je suis à ranger dans la catégorie des minimaliste et ce bien avant même que ce soit à la mode, moins j’ai de chose sur moi, mieux c’est ! Je pense aussi que cela vient du fait que je sois coureur avant tout, le sac est venu après en allongeant les distances.

Quels modèles de chaussures utilises-tu pour la pratique du trail ? Je cours avec des asics ds trainer ou noosa tri sur les courtes distances et des ds racer typé 10km. J’ai couru aussi avec Salomon, j’aime bien les speedcross !

Comment choisis-tu une chaussure ? Le premier critère c’est le contrôle de pronation, ensuite j’essaye de trouver le compromis légèreté/amorti. Après un critère qui m’importe peu c’est la protection, je préfère travailler mon pied plutôt que d’avoir un tank sur mes pieds.

Utilises-tu des semelles sur mesure ? Non pas encore mais je vais bientôt en tester par le biais de mon sponsor Kinepod, j’espère que cela me permettra d’utiliser toutes sortes de baskets (à suivre…)

Combien d’heures avec une paire ? J’essaye de ne pas dépasser 800km avec une paire. C’est un critère de prévention très important je pense !

Quelles chaussures sur la route ? Idem qu’en trail.

Es-tu satisfait de la technique et de l’esthétique du matériel ? Niveau esthétique je ne fais pas trop attention (entre les noosa tri qui permet d’économiser 30 euros par rapport au ds trainer et les shorts à fleur tribord, il y a plus stylé!!!) et niveau technique je pense que c’est de mieux en mieux, surtout niveau sac et ceinture, c’est de plus en plus « light » et de plus en plus pratique.

 

 

EN COURSE :

Quels sont tes objectifs 2013 ? Pour la première fois je vais essayer de faire une saison complète avec comme objectif le challenge montagne St Rolan. Sur courtes distances je peux jouer de bonnes places et j’espère petit à petit progresser pour avoir les mêmes résultats sur les courses de plus de 50km.

Comment les prépares-tu ? J’essaye de prendre le temps de préparer une course. Les saisons d’avant je me fixais un objectifs 2 ou 3 mois avant et je bossais pour. Cette année il y aura parfois 1mois, 1 mois et demi entre chaque course, j’avoue que c’est un casse-tête !

Comment planifies-tu ta saison de trail ? Cette année est découpée en 2 parties : janvier à mai « courtes distances », mai à octobre « longues distances ». Les courses sont déjà plus ou moins choisies : Trail des Anglais, Bassin Vital, Cross Piton des Neiges, Arc en ciel, Cimasalazienne et Trail de Bourbon.

En fin d’année si je ne suis pas trop usé je compléterai avec une course pour le challenge…

Gestion des semaines avant course ? J’essaye d’avoir ma grosse semaine d’entrainements 3 semaines avant la course ensuite je diminue jusqu’à la course et la dernière semaine se résume en quelques footing, un peu de VMA le lundi ou mardi.

Surveilles-tu ta fréquence cardiaque en course ? Non je fais très peu l’effort d’utiliser le cardio mais c’est un domaine à optimiser je pense…

Utilises-tu des produits énergétiques ? J’utilise des gels, boissons énergétiques, préparation d’avant course.

As-tu une assistance sur tes courses ? Généralement oui.

 

ENTRAINEMENT :

Ta séance préférée ? La séance dite de « Pyramide » au Piton Babet à  St Joseph ! C’est du fartlek en nature.

Fartlek : Méthode d’entrainement qui permet d’alterner des phases de course rapide et de course lente et ce en nature

As-tu une planification annuelle de ton entraînement ? Plus ou moins, mais casse-tête pour la transition courte distance/longue distance.

Comment t’entraines-tu ? Je m’entraine 6/7 fois par semaine. Selon les moments je fais du vélo aussi.

J’essaye de faire des fractionnés 2 fois par semaine, une séance de renforcement/technique, une sortie montagne, des footings et un vélo.  Ça peut paraître un peu chargé mais il faut respecter le volume et les rythmes d’entrainement.

Fais-tu de la piste ? Oui 1 ou 2 fois par semaine.

Combien d’heures d’entraînement par semaine ? Entre 8 et 12h par semaine.

Qu’est ce  qui pourrait te faire encore plus progresser ? Optimiser les récupérations, le sommeil. Avoir un suivi médical. D’avoir un entraîneur. Être patient.

 

STYLE DE VIE :

Es-tu une adepte de la nutrition ? Au quotidien et en course ? Au quotidien j’essaye de manger le moins de viande possible. J’ai changé les produits laitiers contre des produits à base de lait de soja.

Surveilles-tu ton poids ? Non c’est lui qui me surveille ! C’est souvent proportionnel à la forme.

Face à l’apparition d’une blessure es-tu plutôt repos total ou ça finira par passer ? Pour l’instant je touche du bois je n’ai jamais de véritable blessure. Par rapport au calendrier de cette année c’est ma plus grande peur.

Quel est selon toi l’erreur la plus courante chez les traileurs amateurs ? De vouloir en faire trop, trop vite. De choisir son matériel en fonction du marketing. De vouloir se comparer à son voisin mais ça ce n’est pas que dans le trail …

 

CONSEILS :

3 conseils à un traileur débutant ou un traileur qui souhaite progresser ?

– De respecter son corps et de l’écouter.

– D’être patient, de voir sa pratique et sa progression à long terme.

– De se faire plaisir malgré les 2 conseils précédents !!!

 

Merci encore à Teddy de nous avoir accordé cette interview et d’avoir joué le jeu jusqu’au bout en répondant à toutes les questions !

Et vous que pensez-vous de Teddy LORICOURT et de son parcours?

Souhaiteriez-vous également partager votre expérience?

N’hésitez pas à laisser vos réponses dans les commentaires ci-dessous.

 

 

2 réflexions sur « Interview de Teddy LORICOURT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *